Se transformer pour continuer à nourrir les enfants dans le besoin

Notre histoire

Cela va sans dire, la COVID-19 a eu un impact sur chacun de nous. Lorsque vous explorez différents organismes, vous voyez des histoires incroyablement inspirantes sur la façon dont la crise nous a permis d’innover, de nous concentrer sur l’essentiel et parfois même de changer nos modèles d’entreprise.  

C’est exactement ce que le Club des petits déjeuners a fait. Cet organisme de 26 ans a offert le petit déjeuner à des enfants dans le besoin dans leur école. Jusqu’à l’apparition de la COVID-19, il a nourri plus de 250 000 enfants par jour. Puis les écoles ont fermé.

Lisa Clowery, Directrice, Partenariats corporatifs, Club des petits déjeuners.

« Jusqu’au début de la pandémie de COVID-19, nous savions qu’un enfant sur quatre au Canada risquait de ne pas prendre de petit déjeuner et, en conséquence, d’avoir plus de difficultés à obtenir de bons résultats à l’école. À la suite de la pandémie, un enfant sur trois est maintenant vulnérable. Beaucoup de familles éprouvent des difficultés financières » déclare Lisa Clowery, Directrice, Partenariats corporatifs, Club des petits déjeuners.

Donc, qu’a fait le Club des petits déjeuners? Il s’est adapté très rapidement et a trouvé d’autres moyens de fournir de la nourriture, mais cette fois-ci, aux familles. Durant les mois où les écoles ont été fermées, le Club a soutenu plus de 1 000 organismes de bienfaisance et établissements scolaires locaux qui sont venus en aide à plus de 626 000 enfants.

« Nous savions que nous devions être là où se trouvaient les enfants dans le besoin. En mars, nous avons modifié nos opérations et créé un fonds d’urgence pour aider les écoles et les partenaires communautaires en leur fournissant des fonds pour leur permettre d’adapter les solutions d’accès à la nourriture aux enfants de leurs familles. Par exemple, des fonds ont servi pour préparer des paniers de nourriture et des ramassages à l’auto ainsi que pour envoyer des cartes-cadeaux d’épicerie aux familles. Depuis septembre, nous avons envoyé aux écoles des boîtes contenant des repas préemballés. Afin de respecter les mesures de santé et de sécurité, les enfants mangent maintenant leur repas en classe. Nous avons également constaté une augmentation de 30 % du nombre d’enfants qui participent au programme des petits déjeuners. Grâce à la générosité de nos partenaires et à l’incroyable dévouement de nos bénévoles et de notre personnel, notre portée est beaucoup plus grande. Nous continuerons à nous adapter pour nous assurer que nous comblons le besoin » a ajouté Mme Clowery.

Apprenez-en plus sur la réponse à la COVID-19 du Club des petits déjeuners.

AbbVie soutient fièrement le Club des petits déjeuners.